Auto - Moto

Ouvrez la porte et entrez dans le bar de la communauté !
Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 16 mars 2019, 14:52

TheKiing a écrit :
16 mars 2019, 11:18
Indécent la mine qu'a mis Mercedes à Ferrari...
Après, n'oublions pas que ce circuit est très atypique et nullement représentatif pour véritablement niveler les rapports de force pour le reste de la saison. Juste à titre d'exemple, l'an dernier, Hamilton avait déjà collé 0,7 sec environ aux Ferrari pour cette qualif d'ouverture alors qu'on a pu constater dès les GP suivants que c'était pourtant bien la Ferrari qui proposait la monoplace la plus homogène et performante d'une manière générale.

C'est une piste qui ne met en exergue ni la performance moteur, ni la performance aéro mais plus la motricité et la qualité au freinage, ce qui demande donc une parfaite maitrise des réglages pour être en permanence dans la bonne fenêtre d'exploitation de température des pneus. A la rigueur, la principale leçon qu'offre cette qualif entre ces 2 écuries, c'est que Mercedes accomplie un bien meilleur travail tant dans les réglages que dans la compréhension de sa monoplace et cela avait couté cher à Ferrari dans le développement l'an dernier sur le dernier tiers de la saison.

Sinon, c'était sympa de voir qu'en Q1, les 16 premières monoplaces se tenaient en 1 sec, ce qui montre combien tout est ouvert à tous les étages pour progresser/régresser dans la hiérarchie. Mieux encore, les 18 premiers se tenaient même en moins de 1,1 sec.
Il n'y a vraiment que les Williams qui sont définitivement à la ramasse avec une monoplace rétive et sans équilibre (d'ailleurs, Russell a réalisé un pilotage de qualité pour dompter cette monoplace et finir avant dernier à plus d'1 sec du 18ème). La saison va être longue pour eux, d'autant plus qu'ils n'ont plus de Directeur Technique depuis le départ de Paddy Lowe (sujet à quelques polémiques d'ailleurs).

Au niveau des performances, je tiens à saluer tout particulièrement celle étincelante du rookie Lando Norris sur la McLaren qui confirme ainsi combien il est un des pilotes les plus prometteurs de la nouvelle génération avec cette belle 8ème place sur la grille.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 16 mars 2019, 21:10

spaghetriz a écrit :
16 mars 2019, 14:52
Après, n'oublions pas que ce circuit est très atypique et nullement représentatif pour véritablement niveler les rapports de force pour le reste de la saison. Juste à titre d'exemple, l'an dernier, Hamilton avait déjà collé 0,7 sec environ aux Ferrari pour cette qualif d'ouverture alors qu'on a pu constater dès les GP suivants que c'était pourtant bien la Ferrari qui proposait la monoplace la plus homogène et performante d'une manière générale.

C'est une piste qui ne met en exergue ni la performance moteur, ni la performance aéro mais plus la motricité et la qualité au freinage, ce qui demande donc une parfaite maitrise des réglages pour être en permanence dans la bonne fenêtre d'exploitation de température des pneus. A la rigueur, la principale leçon qu'offre cette qualif entre ces 2 écuries, c'est que Mercedes accomplie un bien meilleur travail tant dans les réglages que dans la compréhension de sa monoplace et cela avait couté cher à Ferrari dans le développement l'an dernier sur le dernier tiers de la saison.

Sinon, c'était sympa de voir qu'en Q1, les 16 premières monoplaces se tenaient en 1 sec, ce qui montre combien tout est ouvert à tous les étages pour progresser/régresser dans la hiérarchie. Mieux encore, les 18 premiers se tenaient même en moins de 1,1 sec.
Il n'y a vraiment que les Williams qui sont définitivement à la ramasse avec une monoplace rétive et sans équilibre (d'ailleurs, Russell a réalisé un pilotage de qualité pour dompter cette monoplace et finir avant dernier à plus d'1 sec du 18ème). La saison va être longue pour eux, d'autant plus qu'ils n'ont plus de Directeur Technique depuis le départ de Paddy Lowe (sujet à quelques polémiques d'ailleurs).

Au niveau des performances, je tiens à saluer tout particulièrement celle étincelante du rookie Lando Norris sur la McLaren qui confirme ainsi combien il est un des pilotes les plus prometteurs de la nouvelle génération avec cette belle 8ème place sur la grille.
Aussi il y a pas mal de virages à vitesse réduite sur ce circuit + 3 sections DRS, ce qui minimise la performance aero pure.

Mercedes a fait quelques modifs sur leurs ailerons avant au cours des essais à Barcelone. Ca leur permet maintenant de dévier plus efficacement le flux d'air autour des pneus avant, comme leurs compétiteurs, mais leur philosophie avec un rake quasi-linéaire et des ailerons qui génèrent potientiellement moins de downforce que les Ferraris ou les Red Bulls pourrait les désavantager sur des circuits ou les virages et chicanes sont prises à des vitesses plus élevées.

Du coup je ne suis pas sur qu'ils soient de facto plus rapides que les 2 autres écuries aujourd'hui. Je pense plutot comme toi que ce circuit joue davantage sur leurs forces et ne révèle pas tout à fait leurs faiblesses.

J'ai aussi des doutes sur leurs capacité à gérer l'usure des pneus sur la durée d'une course. Leurs voitures paraissent un peu rigide.
Il est encore un peu tot dans la saison pour tirer des conclusions sur le niveau des voitures. Et ce d'autant plus que Mercedes a des capacité de développement et de réactivité exceptionnelle.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 17 mars 2019, 08:59

Vraiment honteux de la part de Ferrari de faire usage de consignes de course dès le 1er GP :rougefaché: , Leclerc était simplement bien plus rapide que son équipier sur la fin avec sa stratégie décalée où il a réussi à d'abord assuré une longévité extrême avec ses pneus supersoft pour mieux attaquer à la fin avec un train de pneu bien plus frais que la concurrence. Alors certes, on a vu la communication radio sans que le contenu soit diffusé mais il n'y a pas besoin d'être Einstein pour comprendre lorsqu'on voit Leclerc se rapprocher à 0,3 sec de l'allemand avant cette communication pour finir en moins de 2 tours à 4 sec pleines derrière, puis finalement se rapprocher à 1,1 sec dans le dernier tour où les places étaient alors figées. Ajouter à une telle contre-performance un tel mépris de l'esprit sportif, c'est juste pathétique.
Désolé pour ce coup de gueule mais je trouve que cet usage était aussi inutile (il n'y a que 2 points en jeu entre la 4ème et 5ème place et rien assure que Vettel est vraiment en capacité de surclasser le jeune monégasque qui s'intègre à la vitesse de l'éclair je dois l'avouer), que dégradant pour l'image de ce sport sur une piste qui offre naturellement peu de spectacle de par sa configuration.

@Grandayzer
Sur la question de la gestion des pneumatiques, il est vrai que c'était le talon d'Achille de la Mercedes l'an dernier avec d'énorme difficultés à trouver la bonne fenêtre de température mais il semble bien que ce problème soit résolu depuis qu'ils ont redessiné tout le train arrière pour cette W10. La suspension a été abaissée à ce niveau et il y plus d'éléments générant de l'appui sur le train arrière afin que les pneus arrières adhèrent mieux à la piste, ce qui a pour résultante d'offrir une meilleure exploitation des gommes même sur le plan aéro, la monoplace est en effet plus raide dans ses angles d'attaque sur les changements directionnels comme tu l'as parfaitement signalé. Ainsi, je pense aussi que la Mercedes peinera plus sur d'autres GP de cette moindre souplesse aéro mais plus au niveau de la performance que de l'exploitation pneumatique en revanche.

Sinon, la Red Bull confirme toutes nos bonnes impressions entre les mains du désormais très affuté Verstappen. Elle a une souplesse aéro, une aptitude à adopter les meilleurs angles d'attaque dans les changements directionnels et un équilibre vraiment épatant. Ajouté à cela, le batave a fait preuve aussi bien d'une bonne aptitude à gérer sa course que d'une belle capacité à attaquer avec tout le talent qu'on lui connait.

Concernant la Ferrari, compte-tenu de sa tenue de route, ce n'est pas cette énorme contre-performance (en partie due à la tentative d'undercut loupée avec Vettel) qui me retirera de l'idée qu'elle vaut bien mieux que cela et qu'elle sera assurément plus à son aise dès les prochains GP où sa souplesse fera sans doute aussi la différence.

Enfin, chapeau bas pour la performance du très sous-estimé Bottas (et je m'inclus dans cette critique) qui a contrôlé cette course de mains de maître de ce départ parfait où il a cloué son équipier, jusqu'à l'arrivée où il aura su allier vitesse, gestion des pneus et science de course à merveille :amen: A lui de continuer sur cette voie avant que Hamilton ne hausse le rythme car il affichera assurément un meilleur niveau de forme et ne sera pas à chaque fois en position de devoir calquer sa stratégie sur les undercut tentés par Ferrari (son arrêt prématuré pour assurer sa place devant Vettel lui a beaucoup couté face à son équipier).

Pour finir sur une note de tristesse afin de reprendre la même tonalité que sur le début, la Williams vient de concocter une des plus catastrophique monoplace de l'ère hybride. Elle est certes plus rapide qu'une F2 mais en terme d'équilibre et de tenue de route, Russel gagnerait presqu'au change à faire ses armes en F1 équipé de la F2 qui lui a permis l'an dernier de remporter le titre dans cette catégorie.
Les rumeurs vont bon train avec certain pointant l'incompétence de Paddy Lowe et d'autre annonçant, via des thèses quelque peu complotistes que seul l'avenir nous permettra de trancher, un sabotage délibéré de ce dernier pour de bas intérêts financiers. En tout cas, il est déjà certain que leur saison est foutu au point même où cette écurie risque fort de finir avec score vierge sauf circonstances exceptionnelles.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 317
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 17 mars 2019, 11:42

Ca fait vmt de la peine de voir Kubica ainsi, à 3 tours.

Sinon la bataille du milieu de tableau sera sympa je pense et Stroll a fini étonnement dvt Perez.

Et oui ils sont ravagés chez Ferrari.

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 17 mars 2019, 17:39

spaghetriz a écrit :
17 mars 2019, 08:59
Vraiment honteux de la part de Ferrari de faire usage de consignes de course dès le 1er GP :rougefaché: , Leclerc était simplement bien plus rapide que son équipier sur la fin avec sa stratégie décalée où il a réussi à d'abord assuré une longévité extrême avec ses pneus supersoft pour mieux attaquer à la fin avec un train de pneu bien plus frais que la concurrence. Alors certes, on a vu la communication radio sans que le contenu soit diffusé mais il n'y a pas besoin d'être Einstein pour comprendre lorsqu'on voit Leclerc se rapprocher à 0,3 sec de l'allemand avant cette communication pour finir en moins de 2 tours à 4 sec pleines derrière, puis finalement se rapprocher à 1,1 sec dans le dernier tour où les places étaient alors figées. Ajouter à une telle contre-performance un tel mépris de l'esprit sportif, c'est juste pathétique.
Désolé pour ce coup de gueule mais je trouve que cet usage était aussi inutile (il n'y a que 2 points en jeu entre la 4ème et 5ème place et rien assure que Vettel est vraiment en capacité de surclasser le jeune monégasque qui s'intègre à la vitesse de l'éclair je dois l'avouer), que dégradant pour l'image de ce sport sur une piste qui offre naturellement peu de spectacle de par sa configuration.

@Grandayzer
Sur la question de la gestion des pneumatiques, il est vrai que c'était le talon d'Achille de la Mercedes l'an dernier avec d'énorme difficultés à trouver la bonne fenêtre de température mais il semble bien que ce problème soit résolu depuis qu'ils ont redessiné tout le train arrière pour cette W10. La suspension a été abaissée à ce niveau et il y plus d'éléments générant de l'appui sur le train arrière afin que les pneus arrières adhèrent mieux à la piste, ce qui a pour résultante d'offrir une meilleure exploitation des gommes même sur le plan aéro, la monoplace est en effet plus raide dans ses angles d'attaque sur les changements directionnels comme tu l'as parfaitement signalé. Ainsi, je pense aussi que la Mercedes peinera plus sur d'autres GP de cette moindre souplesse aéro mais plus au niveau de la performance que de l'exploitation pneumatique en revanche.

Sinon, la Red Bull confirme toutes nos bonnes impressions entre les mains du désormais très affuté Verstappen. Elle a une souplesse aéro, une aptitude à adopter les meilleurs angles d'attaque dans les changements directionnels et un équilibre vraiment épatant. Ajouté à cela, le batave a fait preuve aussi bien d'une bonne aptitude à gérer sa course que d'une belle capacité à attaquer avec tout le talent qu'on lui connait.

Concernant la Ferrari, compte-tenu de sa tenue de route, ce n'est pas cette énorme contre-performance (en partie due à la tentative d'undercut loupée avec Vettel) qui me retirera de l'idée qu'elle vaut bien mieux que cela et qu'elle sera assurément plus à son aise dès les prochains GP où sa souplesse fera sans doute aussi la différence.

Enfin, chapeau bas pour la performance du très sous-estimé Bottas (et je m'inclus dans cette critique) qui a contrôlé cette course de mains de maître de ce départ parfait où il a cloué son équipier, jusqu'à l'arrivée où il aura su allier vitesse, gestion des pneus et science de course à merveille :amen: A lui de continuer sur cette voie avant que Hamilton ne hausse le rythme car il affichera assurément un meilleur niveau de forme et ne sera pas à chaque fois en position de devoir calquer sa stratégie sur les undercut tentés par Ferrari (son arrêt prématuré pour assurer sa place devant Vettel lui a beaucoup couté face à son équipier).

Pour finir sur une note de tristesse afin de reprendre la même tonalité que sur le début, la Williams vient de concocter une des plus catastrophique monoplace de l'ère hybride. Elle est certes plus rapide qu'une F2 mais en terme d'équilibre et de tenue de route, Russel gagnerait presqu'au change à faire ses armes en F1 équipé de la F2 qui lui a permis l'an dernier de remporter le titre dans cette catégorie.
Les rumeurs vont bon train avec certain pointant l'incompétence de Paddy Lowe et d'autre annonçant, via des thèses quelque peu complotistes que seul l'avenir nous permettra de trancher, un sabotage délibéré de ce dernier pour de bas intérêts financiers. En tout cas, il est déjà certain que leur saison est foutu au point même où cette écurie risque fort de finir avec score vierge sauf circonstances exceptionnelles.
Merci pour cette belle analyse. Une joie de te lire sur ce topic :coeur:
Quelle course de Bottas! Il a amplement mérité sa victoire.

Je me permets de mettre un petit bemol sur le 1er paragraphe. Dès que Max et Bottas ont pris le large, respectivement Vettel et Hamilton se sont mis en cruse mode pour conserver leurs pneus (ordres de Binotto et Wolf). Ils avaient encore de la performance en réserve et pouvaient hausser leur tempo pour pallier à d'éventuelles menaces dans leurs rétroviseurs. Bottas et Leclerc par contre ont eu le feu vert pour continuer à pousser et chercher le Fastest Lap.

Du coup, autoriser une bataille entre Leclerc et Vettel n'avait pas de sens pour Ferrari à ce stade de la course. C'était juste des risques inconsidérés pour un résultat improbable. Vettel aurait remis son engin en performance mode et on aurait assisté à une course défensive de sa part jusqu'à la ligne d'arrivée. La pit stratégie de Ferrrari ayant échoué, ils ne leur restaient plus qu'à ramener les voitures au garage en une pièce.

Edit: Pierre Gasly a été un peu tendre sur cette course. J'espère qu'il a une belle marge de progression.

Avatar du membre
Dieano
Messages : 2120
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 17 mars 2019, 19:44

Je suis partagé sur la décision de Ferrari, d'un point de vue Team, 4 et 5 dans un ordre ou l'autre ne change rien, c'est peut-être pour éviter de déclencher trop vite une bataille d'egos entre un jeune loup et un multi champion du monde.

Je suis persuadé comme vous que le GP d'Australie est tout sauf significatif des réelles performances des F1.

La seule indication c'est que Kubica aura beaucoup de mal.
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 18 mars 2019, 17:21

Grandayzer a écrit :
17 mars 2019, 17:39
Merci pour cette belle analyse. Une joie de te lire sur ce topic :coeur:
Quelle course de Bottas! Il a amplement mérité sa victoire.

Je me permets de mettre un petit bemol sur le 1er paragraphe. Dès que Max et Bottas ont pris le large, respectivement Vettel et Hamilton se sont mis en cruse mode pour conserver leurs pneus (ordres de Binotto et Wolf). Ils avaient encore de la performance en réserve et pouvaient hausser leur tempo pour pallier à d'éventuelles menaces dans leurs rétroviseurs. Bottas et Leclerc par contre ont eu le feu vert pour continuer à pousser et chercher le Fastest Lap.

Du coup, autoriser une bataille entre Leclerc et Vettel n'avait pas de sens pour Ferrari à ce stade de la course. C'était juste des risques inconsidérés pour un résultat improbable. Vettel aurait remis son engin en performance mode et on aurait assisté à une course défensive de sa part jusqu'à la ligne d'arrivée. La pit stratégie de Ferrrari ayant échoué, ils ne leur restaient plus qu'à ramener les voitures au garage en une pièce.

Edit: Pierre Gasly a été un peu tendre sur cette course. J'espère qu'il a une belle marge de progression.
@Grandayzer
Le plaisir est réciproque car je constate que tu es un fin connaisseur de ce sport :super:

En analysant à froid, j'entends parfaitement vos arguments à toi et Dieano qui sont plus d'ordre pragmatique (à chaud j'aurais dit "cynique" :bigrin: ) pour justifier de la consigne de Ferrari. Après, autant il me semble qu'en effet Hamilton avait conservé suffisamment de marge de performance avec ses pneumatiques pour contrôler Verstappen, autant je ne pense pas que c'était le cas pour Vettel vu la facilité avec laquelle Verstappen a pu le doubler et le fait qu'il n'aurait sans doute jamais pris le risque de voir Leclerc revenir à 0,3 sec et en position d'activer son DRS.

Après, je me mets aussi a la place du néophyte qui regarde un GP et je peux comprendre la désaffection qui se crée quand on assiste à ce genre de scène qui est antinomique avec l'esprit de performance et de compétition. Dans ma jeunesse, le fighting spirit qu'inculquait Ron Dennis chez McLaren rejaillissait positivement autant sur la marque que sur le sport dans son ensemble avec un authentique spectacle en ne biaisant pas l'esprit le plus pur de compétition :inlove:
Autant je peux comprendre une consigne de course dépassé la mi-championnat pour favoriser celui qui a la meilleure dynamique, autant figer ainsi la hiérarchie dès la première course, je pense que c'est même négatif pour créer une émulation chez les pilotes pour atteindre leur meilleur niveau de compétition.

Toutefois quitte à figer les positions, je pense que Ferrari aurait du refaire passer Leclerc par les stands à 2/3 tours de l'arrivée pour chausser des pneus super-tendres assez frais pour aller chercher le point du meilleur tour en course, il avait assez d'avance sur Magnussen pour cela et ça permettait à la Scuderia de reprendre un petit point bonus sur la concurrence.

Concernant Gasly, je serai assez clément avec lui car succéder à Ricciardo qui a réalisé de très belles choses chez Red Bull et avoir un coéquipier du même âge (ou presque) qui s'avère être le plus grand talent de cette génération en plus d'être parfaitement installé au sein de cette équipe, c'est un challenge bien difficile qui se dresse devant lui, surtout avec le management très radical du duo Horner/Marko.
Berger expliquait que lorsqu'il avait rejoint McLaren pour faire équipe avec Senna, il n'arrivait à rien tant qu'il se focalisait sur les performances du brésilien tout en essayant de rivaliser et que le déclic est venu uniquement lorsqu'il avait acté la supériorité de Senna et oublié toute rivalité en ne se concentrant que sur ses propres performances. C'est alors qu'il a le mieux challengé Senna en doublant son capital point. A mon sens, Gasly devra suivre le même processus chez Red Bull s'il ne veut pas exploser en plein vol.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 29 mars 2019, 17:44

Essais 1 & 2 à Bahrain, petit topo:

Les seconds essais se sont déroulés dans des conditions idéales, donc à priori ils doivent etre représentatifs de la forme réelle de chacun.

Les favoris:

- Ferrari semble avoir corrigé les petits soucis rencontrés à Melbourne. Les voitures parraissent bien plantées. Vettel et Leclerc ont des temps très proches, ce qui confirme tout le bien qu'on pense de Leclerc, d'autant plus que Vettel est sacrément bon.
- Mercedes toujours aux avants postes, mais 1/2 seconde derrière les voitures rouges. Toujours ces problèmes d'équilibre, avec l'arrière qui chasse un peu. Les voitures parraissent raides et dur à conduire. Bottas semble très confiant.
- Red Bull (enfin la RB de Max) semble dans les pas de Mercedes, ce qui confirme un peu nos impression de Barcelone. D'autant plus qu'ils ont maintenant un "party mode" grace à Honda, donc je pense qu'on les verra à la lutte avec les Flèches d'Argent demain. Pierre toujours un peu à la traine mais Bahrain lui réussit généralement bien. Je suppose qu'on le verra bien plus haut aux qualifs.

Formule 1.5:

- Renault: très bonne impression et excellente pointe de vitesse au "speed trap". Meme si je doute qu'on ai vu la vraie pointe de vitesse des favoris, ca présage de bonnes choses quant à leur lutte pour la 4ème place. Ricciardo par contre est loin, très loin de Nico: problèmes d'ajustements ou petit coup de blues?
- McLaren: ils semblent retrouver quelques couleurs, et le jeune Lando Norris fait vraiment une belle impression.
- Haas: a priori ils seront à la lutte avec McLaren et Renault demain et dimanche.
- Torro Rosso: Kvyat bien appliqué. Il a l'air très motivé, et si Pierre ne se reveille pas, Red Bull va se poser des questions.
- Racing Point et Alpha Romeo: problèmes diverses, dur de juger ce qu'ils valent sur ce circuit. Par contre leur préparation sera moyenne ce weekend.

Formule 1.99:

- Williams à peine plus rapide qu'une GP2. Ca fait mal au coeur! Ils semblent avoir fait des progrès depuis Barcelone mais ca va etre dur de combler l'écart avec les autres écuries.

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 317
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 31 mars 2019, 18:18

Vettel est juste scandaleux.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 31 mars 2019, 20:00

Un championnat se joue sur une somme de détails comme savoir optimiser ses points dans ses temps forts et limiter les dégâts dans ses temps faibles et à ce jeu là, Ferrari, pourtant pourvue de la monoplace la plus rapide et équilibrée du plateau, est à la dérive avec Vettel qui, lorsqu'il ne perd pas des points bêtes à Melbourne faute à un undercut loupé par son team, en perd d'autres aujourd'hui sur une de ses bévues dont il a le secret.
Pour sa part, malgré des débuts fracassants chez Ferrari symbolisés par cette pôle hier l'érigeant au rang du plus jeune poleman de l'histoire, Leclerc enchaine les déconvenues en perdant d'abord des points ridicules sur une consigne d'équipe anachronique lors de la première course et en se voyant privé d'une victoire qui aurait été amplement méritée aujourd'hui sans cette maudite avarie moteur. Encore heureux qu'il y ait eu cette SC en fin de GP qui l'a épargné de la remontée de Verstappen pour sauver ce podium.
Résultat: avec une monoplace très perfectible, parfois à la peine sur son équilibre arrière en raison de trop forts appuis sur le train avant obstruant la circulation aéro vers le train arrière, Mercedes réalise un début de saison parfait sur le plan comptable camouflant leur déficit de performance. Avec une fiabilité rdv, une équipe soudée développant sans cesse sa monoplace et optimisant toujours ses réglages, des stratégies toujours précises et des pilotes réguliers et performants (Hamilton s'est juste un peu loupé sur ses 2 départs au rang des erreurs et Bottas ne compte que ce petit freinage loupé en début de course lui faisant perdre son avantage sur Leclerc), la marque allemande sait ne rien laisser au hasard pour optimiser ses résultats quoiqu'il arrive.

En tout cas, heureusement que Ferrari a un delta de performance suffisamment grand sur Mercedes pour pouvoir espérer assister à une âpre bataille pour le titre mais pour cela, l'équipe doit laisser à Leclerc l'opportunité de jouer ses chances et ne pas tout miser sur un Vettel pas forcément plus rapide et assurément instable mentalement face à la moindre pression qui se dresse.

Aujourd'hui encore, la course fut sympa en milieu de peloton avec des monoplaces très proches les unes des autres en performance.
Par contre, comme je le craignais, la nouvelle règlementation sur les ailerons avants n'offre pas vraiment plus de spectacle et de dépassements avec des monoplaces encore trop sensibles aux pertes d'appuis causées par le sillage d'une autre monoplace. En revanche, l'augmentation de volume du DRS offre un avantage nettement plus accru que par le passé en ligne droite mais ce n'est pas vraiment de ce genre de dépassements dont a besoin la F1.
Ce qu'il est intéressant de constater en revanche, c'est qu'aucune philosophie d'aileron ne remporte l'unanimité puisque le modèle à plus forts appuis de la Mercedes offrait un avantage sur une piste urbaine comme Melbourne pourvue de virage lent/moyenne vitesse et de quelques bosses tandis que le modèle favorisant plus la circulation du flux de la Ferrari semblait plus à son avantage aujourd'hui dans les virages rapides.

Pour finir, Norris confirme tout le bien que je pensais de lui lorsqu'il évoluait dans les catégories de promotion, son talent ne fait aucun doute et il progresse au niveau de sa pugnacité/régularité. Voici un pilote qui a amplement mérité sa promotion dans la catégorie reine, ce qui contraste avec ce qu'on a pu trop de fois déplorer par le passé (Stroll, etc...).
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Dieano
Messages : 2120
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 31 mars 2019, 21:28

Le tête à queue de Vettel ne serait-il pas de la faute de son nez qui se détache au tour suivant?
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 31 mars 2019, 23:37

Dieano a écrit :
31 mars 2019, 21:28
Le tête à queue de Vettel ne serait-il pas de la faute de son nez qui se détache au tour suivant?
Comme l'expliquait Lewis après la course sur Sky F1, il y avait un vent très fort au niveau de ce virage (il avait checke un drapeau non loin), donc il a pris le maximum de risques quitte à prendre un peu large et compter sur le vent pour le garder en piste. Vettel s'est fait piéger betement et semble avoir remis les gaz trop tot. Je trouve son erreur très humaine, surtout que ce problème est amplifié par la philosophie aero de Ferrari (voir les tete à queue fréquents de Vettel et Leclerc aux FPs + Barcelone).

Néanmoins je ne comprends pas comment il a pu perdre son aileron. Sa voiture s'est mise à vibrer soudainement et paf, l'aileron est parti. Au ralenti l'aileron ne semble avoir subit aucun coup sur le loupé de Vettel. Sans ca il serait 2ème ce soir.

Au passage, je suis dégouté pour Leclerc. De loin le meilleur pilote ce weekend avec aussi Max qui a tout donné et obtenu des résultats avec une voiture instable, quasi-impossible à controler. Si Leclerc a été trahi par sa voiture, Max a sauvé les Red Bull et son talent cache des soucis sérieux pour les Autrichiens.
spaghetriz a écrit :
31 mars 2019, 20:00
Pour finir, Norris confirme tout le bien que je pensais de lui lorsqu'il évoluait dans les catégories de promotion, son talent ne fait aucun doute et il progresse au niveau de sa pugnacité/régularité. Voici un pilote qui a amplement mérité sa promotion dans la catégorie reine, ce qui contraste avec ce qu'on a pu trop de fois déplorer par le passé (Stroll, etc...).
Tout à fait d'accord, le jeune Norris est vraiment très bon. Dommage qu'il n'ait eu qu'un set de pneus disponible pour Q3 (comme Vettel d'ailleurs), je suis convaincu qu'il aurait commencé plus haut.

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 317
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 31 mars 2019, 23:42

Sinon incroyable le double abandon des Renault le même tour à 100m de distance.
Et belle course de Raikkonen aussi.

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 31 mars 2019, 23:54

TheKiing a écrit :
31 mars 2019, 23:42
Sinon incroyable le double abandon des Renault le même tour à 100m de distance.
Et belle course de Raikkonen aussi.
Renault ce soir doit se poser de vrais questions! Avec tout l'argent qu'ils ont investi récemment, des tetes vont probablement tomber s'ils ne se reprennent pas.

(i) Primo la stratégie à un arret pour Ricciardo a tourné au désastre. Sur une piste aussi abrasive ca ne pouvait que tourner mal.
(ii) Perdre 2 voitures coup sur coup au meme moment ca veut dire qu'ils ont mal géré les moteurs (la question se pose aussi pour Ferrari qui a limité ses engins en Australie pour ne pas subir ce genre de problème)
(iii) McLaren avec le meme engin se débrouille bien et semblent avoir un meilleur package aero, ce qui veut dire que leurs ingénieurs de Renault ont un cran de retard

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 01 avr. 2019, 03:33

Grandayzer a écrit :
31 mars 2019, 23:54
Renault ce soir doit se poser de vrais questions! Avec tout l'argent qu'ils ont investi récemment, des tetes vont probablement tomber s'ils ne se reprennent pas.

(i) Primo la stratégie à un arret pour Ricciardo a tourné au désastre. Sur une piste aussi abrasive ca ne pouvait que tourner mal.
(ii) Perdre 2 voitures coup sur coup au meme moment ca veut dire qu'ils ont mal géré les moteurs (la question se pose aussi pour Ferrari qui a limité ses engins en Australie pour ne pas subir ce genre de problème)
(iii) McLaren avec le meme engin se débrouille bien et semblent avoir un meilleur package aero, ce qui veut dire que leurs ingénieurs de Renault ont un cran de retard
Sur ce point là, je ne suis pas tellement d'accord en revanche, la Renault et la McLaren sont assez proches sur le plan du comportement aéro. Sans ce double abandon causé par un problème au niveau des batteries/circuit électro aujourd'hui, Renault ressortait de cette course avec Hulkenberg 6ème et sans doute Ricciardo dans les points malgré une mauvaise stratégie, ceci confirmant donc que le comportement de la monoplace est plutôt efficace et conforme à leur ambition et au budget mis à disposition (qui ne leur permet pas de viser plus que la 4ème place constructeurs et qui est inférieur à celui de McLaren en passant). D'ailleurs, quand on regarde ce qu'a réalisé Hulkenberg sur une piste bien différente comme Melbourne avec une belle 7ème place à la clé, on peut même se rendre compte que parmi les monoplaces qui se battent derrière les 3 top team, la Renault est celle qui s'est le mieux adaptée sur le plan aéro aux différentes spécificités de ces pistes en course, ce à tel point que Hulkenberg aurait pu être ce soir 6ème au classement pilotes derrière Vettel et mener Renault à la 4ème place constructeurs juste derrière Red Bull.

Ce qui pourrait éventuellement donner l'impression que McLaren surclasse Renault provient surtout à mon sens de ce double abandon du au moteur, ce qui pèse lourd sur le plan comptable, et du fait que ça fait 5 ans que l'écurie britannique enchaine les mauvaises performances, ce qui dès lors amplifie la moindre petite éclaircie. Par exemple, à Melbourne, elle avait un comportement assez complexe en course, à plus forte raison que la Renault. Aujourd'hui, certes, sans son accrochage avec Verstappen, Sainz pouvait ambitionner de gros points mais elle faisait plus ou moins jeu égal avec la "théière jaune" (vu leurs problèmes moteur, cette moquerie qui les poursuivait dans les années 80' reprend tout son sens :bigrin: ).

Le problème essentiel chez Renault provient du retard qu'ils ont accumulé dans l'exploitation des batteries MGU-K et surtout MGU-H qui a autant pénalisé l'écurie d'usine que son écurie cliente (Sainz à Melbourne). Il y a 3 ans, le motoriste français a appelé l'aide de groupe Ilmor étant spécialisé dans la conception/exploitation de ce moteur hybride, comme Honda depuis près de 2 ans, mais contrairement au motoriste japonais, dès la première éclaircie au bout d'1 an, ils n'ont pas eu l'humilité de prolonger cette collaboration en pensant pouvoir dès lors concevoir en parfaite indépendance quelque chose de plus innovant, bien mal leur en a pris car depuis 2014, il n'y a eu que lors de leur année de collaboration avec Ilmor que les progrès les plus retentissants se sont opérés.

Par contre, tu as entièrement raison quant au fait qu'il y a un problème de management chez Renault et en premier lieu, l'incompétent Cyril Abiteboul devrait être remplacé, ça fait bien trop longtemps qu'il usurpe sa position à la tête du programme F1 Renault. D'autre part, j'ai beau haïr Prost, le fait de ne pas mieux exploiter ses connaissances F1 en lui conférant un rôle plus important auprès des pilotes et des ingénieurs est assez illogique. L'importance d'un ex-pilote aide beaucoup en général dans l'encadrement comme le prouve l'exemple Mercedes avec Wolff (qui a certes loupé sa carrière de pilote mais connait cependant les rudiments de la compétition et des monoplaces de haute technologie) et surtout Lauda lors des saisons passées.
Au niveau des ingénieurs, le département châssis dirigé par Bob Bell et Nick Chester va plutôt bien, c'est plutôt au niveau du département moteur dirigé par Rémi Taffin que les choses ne vont pas, ce dernier n'a jamais réussi à compenser le départ de Fabrice Lom qui a laissé Renault orphelin en 2012.
Dernier point, le fait de concevoir le châssis en Angleterre et le moteur en France (l'usine de Viry est en train d'être totalement remodernisée) est problématique quand on connait l'importance de l'intégration moteur/châssis avec une véritable vue d'ensemble et une grande synergie.
Ainsi, comme tu dis, il y a des têtes à faire tomber et une organisation à revoir car bien que l'équipe actuelle soit en mesure d'atteindre l'objectif d'être top 4, rien n'est en place pour viser plus haut à l'avenir pour le moment. Toutefois, avec les remous causés par l'affaire Ghosn qui a porté ce projet équipe constructeur, pas sûr qu'il y ait la lucidité et l'ambition pour mener cette restructuration à bien.

Sinon, pour en revenir aux progrès de McLaren, ils risquent de prendre une plus grande dimension maintenant que l'excellent James Key peut officiellement y officier en tant que Directeur Technique.
Dieano a écrit :
31 mars 2019, 21:28
Le tête à queue de Vettel ne serait-il pas de la faute de son nez qui se détache au tour suivant?
Je rejoins entièrement le post de Grandayzer et j'ajouterai d'ailleurs que si ce tête à queue était du à des perturbation aéro causées par l'aileron avant de Vettel, cela se serait plutôt opéré dans le virage et non en sortie de virage. Personnellement, j'y vois surtout l'erreur d'un pilote qui retarde son freinage et remet bien trop brusquement les gaz alors qu'il n'a pas tout à fait atteint le point de sortie de virage, ce qui rend le grip très précaire et pardonne d'autant moins en cas de bourrasque de vent. Hamilton a été à la fois très intelligent et très courageux d'attaquer par l'extérieur en bout de ligne DRS, ce qui lui a permis d'ainsi mieux gérer sa vitesse en virage ainsi que la courbure de sa trajectoire malgré le fait qu'il était doublement déventé par l'activation de son DRS encore présente en entrée de virage.

Par contre, avant que son aileron se dérobe, je crois avoir vu un léger contact entre Stroll et Vettel à ce niveau lorsque le canadien l'a doublé après le tête à queue. Auriez-vous vu la même chose car ça s'est passé si vite sur le live que je ne suis vraiment sur de rien à ce niveau?

P.S: c'est quoi le délire Ferrari au niveau des look? Parce que là, ils sont au top entre Binotto en Harry Potter et Vettel avec sa moustache à la Edwy Plenel :ph34r:
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Dieano
Messages : 2120
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 01 avr. 2019, 09:28

Merci pour vos explications, les perturbations aéro sont parfois difficiles à détecter pour un oeil non averti.

:merci:
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 2998
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 01 avr. 2019, 10:34

spaghetriz a écrit :
31 mars 2019, 20:00
Un championnat se joue sur une somme de détails comme savoir optimiser ses points dans ses temps forts et limiter les dégâts ses temps faibles et à ce jeu là, Ferrari, pourtant pourvue de la monoplace la plus rapide et équilibrée du plateau, est à la dérive avec Vettel qui, lorsqu'il ne perd pas des points bêtes à Melbourne faute à un undercut loupé par son team, en perd d'autres aujourd'hui sur une de ses bévues dont il a le secret.
Pour sa part, malgré des débuts fracassants chez Ferrari symbolisés par cette pôle hier l'érigeant au rang du plus jeune poleman de l'histoire, Leclerc enchaine les déconvenues en perdant d'abord des points ridicules sur une consigne d'équipe anachronique lors de la première course et en se voyant privé d'une victoire qui aurait été amplement méritée aujourd'hui sans cette maudite avarie moteur. Encore heureux qu'il y ait eu cette SC en fin de GP qui l'a épargné de la remontée de Verstappen pour sauver ce podium.
Résultat: avec une monoplace très perfectible, parfois à la peine sur son équilibre arrière en raison de trop forts appuis sur le train avant obstruant la circulation aéro vers le train arrière, Mercedes réalise un début de saison parfait sur le plan comptable camouflant leur déficit de performance. Avec une fiabilité rdv, une équipe soudée développant sans cesse sa monoplace et optimisant toujours ses réglages, des stratégies toujours précises et des pilotes réguliers et performants (Hamilton s'est juste un peu loupé sur ses 2 départs au rang des erreurs et Bottas ne compte que ce petit freinage loupé en début de course lui faisant perdre son avantage sur Leclerc), la marque allemande sait ne rien laisser au hasard pour optimiser ses résultats quoiqu'il arrive.

En tout cas, heureusement que Ferrari a un delta de performance suffisamment grand sur Mercedes pour pouvoir espérer assister à une âpre bataille pour le titre mais pour cela, l'équipe doit laisser à Leclerc l'opportunité de jouer ses chances et ne pas tout miser sur un Vettel pas forcément plus rapide et assurément instable mentalement à la moindre pression qui se dresse.

Aujourd'hui encore, la course fut sympa en milieu de peloton avec des monoplaces très proches les unes des autres en performance.
Par contre, comme je le craignais, la nouvelle règlementation sur les ailerons avants n'offre pas vraiment plus de spectacle et de dépassements avec des monoplaces encore trop sensibles aux pertes d'appuis causées par le sillage d'une autre monoplace. En revanche, l'augmentation de volume du DRS offre un avantage nettement lus accru que par le passé en ligne droite mais ce n'est pas vraiment de ce genre de dépassements dont a besoin la F1.
Ce qui est intéressant à constater en revanche, c'est qu'aucune philosophie d'aileron ne remporte l'unanimité puisque le modèle à plus forts appuis de la Mercedes offrait un avantage sur une piste urbaine comme Melbourne pourvue de virage lent/moyenne vitesse et de quelques bosses tandis que le modèle favorisant plus la circulation du flux de la Ferrari semblait plus à son avantage aujourd'hui dans les virages rapides.

Pour finir, Norris confirme tout le bien que je pensais de lui lorsqu'il évoluait dans les catégories de promotion, son talent ne fait aucun doute et il progresse au niveau de sa pugnacité/régularité. Voici un pilote qui a amplement mérité sa promotion dans la catégorie reine, ce qui contraste avec ce qu'on a pu trop de fois déplorer par le passé (Stroll, etc...).
Sur ce point, je n'avais pas pu participer au débat par manque de temps, mais je rejoins les posts de Grandayzer et Dieano en leur temps. Si on enlève l'aspect romantique de voir deux pilotes se battre pour une place, il n'y avait à mon sens aucun intérêt pour Ferrari de voir ses pilotes se battre pour une 4ème et une 5ème place. Entre les deux, il y a un différentiel de deux points, et que Leclerc passe ou non, il n'aurait de toute façon pas pu aller chercher les voitures de devant, qui étaient trop loin. De plus, Melbourne est une piste où il est quasi impossible de dépasser à la régulière, ce qui aurait voulu dire que Charles aurait dû tenter un dépassement risqué. Le jeu n'en valait vraiment pas la chandelle et je trouve que la consigne d'équipe dans ce cas précis a pris tout son sens, afin de permettre à l'écurie de limiter les dégâts.

Par contre je te rejoins pour le reste de tes posts, et je suis absolument dégouté pour le petit Charlie (la télécommande a effectué un superbe saut périlleux sur la table basse). Il effectuait un week-end et une course extraordinaires, et méritait 100 fois sa victoire. C'est dingue la vitesse à laquelle il s'est acclimaté à son équipe et à la voiture. Je trouve même qu'il y semble nettement plus à l'aise dedans que Vettel, qui surpilote et qui, comme d'hab, commet l'erreur quand on le sort un peu de sa zone de confort.

Sinon, en dehors de ma profonde déception pour l'issue de la course, il y a quand même des choses sympas à suivre cette année. Comme tu l'as prédit, Ricciardo n'aura vraiment pas la vie facile avec un Hulkenberg totalement revigoré cette année. Et si en plus son équipe se met à le sacrifier dans des stratégies bidon, ça ne va pas le faire...

Chez McLaren, Sainz s'est montré trop impétueux (face à Max, faut l'oser :bigrin: ), et mal lui en a pris, mais il réussissait une belle course jusque là. Et effectivement, je te rejoins également sur Norris, quelle intelligence de la part de ce pilote. Très régulier, ne tente pas des choses folles, il est vraiment fiable et fait le boulot parfaitement pour un début de saison en tant que newbie. Il va être intéressant à suivre.

Sinon, chez Red Bull, j'espère que Gasly a déjà commencé à faire ses bagages, ça lui fera gagner du temps quand on lui annoncera la décision. A ce rythme, il ne fera pas 3 GP encore dans cette monoplace. Il est trop lent et sa monoplace ne l'aide pas. Il faut, comme l'a dit Grandayzer, le talent fou de Max pour la contenir, et ça on en est très loin avec Gasly.

Chez Alfa, ben comme prévu : Kimi effectue un fantastique job pendant que la tanche Giovinazzi se balade en bas de classement. J'espère que Ferrari va se rendre rapidement compte de la supercherie et remplacer son poulain par un autre (au cas où, j'attends :ph34r: )...

Bref, il y a des trucs intéressants... Et je ne parlerai pas de Williams, eux me font énormément de peine, même s'ils ont quelque part mérité ce qui leur arrive par la gestion catastrophique de Claire Williams.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 03 avr. 2019, 16:18

Du côté de Williams, il y a du nouveau (ou du recyclage plutôt :ph34r: ) avec le retour de Patrick Head en tant que consultant de l'écurie afin de tout réorganiser et ainsi compenser le départ de Paddy Lowe.
Pour ceux qui le connaissent peu, il s'agit du co-fondateur de cette écurie et d'un des meilleurs ingénieurs de l'histoire de ce sport qui aura montré tout son génie en la matière durant les décennies 80' et 90', avant de prendre un peu de recul en 2004 puis quitter Williams en 2012 pour laisser de la place à Claire Williams alors destinée à reprendre petit à petit les pleins pouvoirs. Si Adrian Newey, Paddy Lowe et Ross Brawn sont devenus des ingénieurs références de ce sport, c'est notamment après avoir été façonnés par Patrick Head qui avait alors un rôle central chez Williams tant dans la conception des monoplaces que dans le management où il savait être plus à l'écoute de chacun que l'inflexible Franck Williams.

A mon sens, l'écurie Williams est dans un tel bourbier avec une monoplace mal née et un manque flagrant de moyens que cela sera insuffisant pour redresser la situation alors que nous sommes en plein cours de saison. De plus, malgré tout son génie, sur le plan purement technique, ce n'est certainement pas quelqu'un étant en retrait depuis 15 ans et à la retraite depuis 7 ans qui va révolutionner les choses alors que la F1 se renouvelle sans cesse dans le développement. Néanmoins, dans cette équipe où les ingénieurs sont totalement timorés par une structure et un management trop rigide, avec la peur qui règne à tous les étages, je pense que Patrick Head saura peut-être y remettre de l'ordre en sachant exploiter au mieux les forces en présences et en libérant le génie de chacun.

Sinon, toujours au rang de l'actu, Mick Schumacher a effectué des essais sur la Ferrari à Bahreïn et sachant qu'il possède les points requis sur sa licence pour intégrer la F1, je ne serais pas étonné de le voir remplacer Giovinazzi chez Alfa assez rapidement si ce dernier continue à décevoir à ce point (désolé Shadow, tu mérites ce baquet mais il risque à nouveau de t'échapper :bigrin: ).

Pour en revenir à la dernière course, les communications radio de Ferrari ont été diffusées et parmi ce qui n'a pas été diffusé à l'antenne, lorsque Leclerc a doublé Vettel, il avait eu pour ordre de rester derrière lui durant 2 tours avant d'éventuellement étudier un changement de positionnement (ce qui aurait alors eu pour résultat de lui faire user inutilement ses gommes et voir Hamilton proche des 2 pilotes). Heureusement que le jeune monégasque a refusé d'obtempérer à cette consigne de course pour enfin obliger Ferrari à peut-être remettre en question ce statut d'unique n°1 attribué à Vettel.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 03 avr. 2019, 18:11

spaghetriz a écrit :
03 avr. 2019, 16:18
Du côté de Williams, il y a du nouveau (ou du recyclage plutôt :ph34r: ) avec le retour de Patrick Head en tant que consultant de l'écurie afin de tout réorganiser et ainsi compenser le départ de Paddy Lowe.
Pour ceux qui le connaissent peu, il s'agit du co-fondateur de cette écurie et d'un des meilleurs ingénieurs de l'histoire de ce sport qui aura montré tout son génie en la matière durant les décennies 80' et 90', avant de prendre un peu de recul en 2004 puis quitter Williams en 2012 pour laisser de la place à Claire Williams alors destinée à reprendre petit à petit les pleins pouvoirs. Si Adrian Newey, Paddy Lowe et Ross Brawn sont devenus des ingénieurs références de ce sport, c'est notamment après avoir été façonnés par Patrick Head qui avait alors un rôle central chez Williams tant dans la conception des monoplaces que dans le management où il savait être plus à l'écoute de chacun que l'inflexible Franck Williams.

A mon sens, l'écurie Williams est dans un tel bourbier avec une monoplace mal née et un manque flagrant de moyens que cela sera insuffisant pour redresser la situation alors que nous sommes en plein cours de saison. De plus, malgré tout son génie, sur le plan purement technique, ce n'est certainement pas quelqu'un étant en retrait depuis 15 ans et à la retraite depuis 7 ans qui va révolutionner les choses alors que la F1 se renouvelle sans cesse dans le développement. Néanmoins, dans cette équipe où les ingénieurs sont totalement timorés par une structure et un management trop rigide, avec la peur qui règne à tous les étages, je pense que Patrick Head saura peut-être y remettre de l'ordre en sachant exploiter au mieux les forces en présences et en libérant le génie de chacun.

Sinon, toujours au rang de l'actu, Mick Schumacher a effectué des essais sur la Ferrari à Bahreïn et sachant qu'il possède les points requis sur sa licence pour intégrer la F1, je ne serais pas étonné de le voir remplacer Giovinazzi chez Alfa assez rapidement si ce dernier continue de décevoir à ce point (désolé Shadow, tu mérites ce baquet mais il risque à nouveau de t'échapper :bigrin: ).

Pour en revenir à la dernière course, les communications radio de Ferrari ont été diffusées et parmi ce qui n'a pas été diffusé à l'antenne, lorsque Leclerc a doublé Vettel, il avait eu pour ordre de rester derrière lui durant 2 tours avant d'éventuellement étudier un changement de positionnement (ce qui aurait alors eu pour résultat de lui faire user inutilement ses gommes et voir Hamilton proche des 2 pilotes). Heureusement que le jeune monégasque a refusé d'obtempérer à cette consigne de course pour enfin obliger Ferrari à peut-être remettre en question ce statut d'unique n°1 attribué à Vettel.
Pour Giovinazzi, tout à fait d'accord, je ne pense pas qu'il pourra hausser son niveau. Si mes calculs sont bons, il manque encore quelques points sur la licence de Shadow pour accéder à ce baquet, donc je pense que Mick aura la priorité :bigrin:

Je pense aussi que Leclerc a pris une très bonne initiative en passant devant Vettel. Et que dire de son niveau de maturité et d'humilité. Ecoutez son message à la radio en fin de course:

https://www.youtube.com/watch?v=kD13DDpCyzo

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1593
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 05 avr. 2019, 02:55

Nef a écrit :
08 mars 2019, 15:59
Sur Netflix Formula 1 Pilotes de leur destin ( Drive To Survive )
J'ai pas suivis la saison mais déjà l'épisode 1 était sympa à voir ( sans parler de la qualité d'image :bigrin: )

Et l'épisode 2 avec le passage Grosjean , des barres :hehe:
Nef a écrit :
08 mars 2019, 18:01
De rien , je ne sais pas ce que ça donnera pour quelqu'un ayant suivis la saison ou celles d'avant mais c'est plutôt sympa pour quelqu'un en retrait de la F1 depuis un moment
Je viens juste de terminer la série et je tiens à chaleureusement te remercier pour m'avoir permis de la voir :super:

Personnellement, même si ça s'adresse plutôt à un public distancé de la F1 à la base, j'ai vraiment adoré tant cela transmet bien toute l'essence de ce sport, que ce soit au niveau des pilotes et des Team Manager, à travers un prisme plus intimiste montrant l'envers du décor par le biais d'interviews, de scènes de paddock que nous ne visualisons pas en course et de caméras embarquées nous immergeant parfaitement dans le combat de tous les instants que représente la piste. Cette vision plus axée sur l'envers du décor est vraiment passionnante en offrant une dimension plus humaine prouvant qu'au-delà des données télémétriques, des budgets et du génie industriel entourant ces bolides, il y a des hommes sur lesquels tout repose et pour lesquels le défi est plus ou moins grand en fonction de leurs différents vécus, différentes personnalités et divers doutes à surmonter.
Pour quelqu'un ayant pris ses distances avec la F1 ou la découvrant tout simplement, je pense que ce genre de promo ne peut que l'encourager à y intéresser car cette série explique bien les règlements, offre un plein de spectacle via les temps forts de la saison dernière et amène subtilement le spectateur à appréhender aussi bien la mentalité des différents pilotes/équipes présents que la situation de chacun. Pour les plus avisés, vivre une course en s'immergeant dans le paddock ou dans la peau du pilote, c'est juste une sensation unique qui ne peut être dépassée que par le fait de se retrouver soi-même en piste en situation de compétition :coeur:

Au passage, c'est cette série qui m'a fait comprendre tout l'intérêt que Grosjean apportait à ce sport, à savoir: une bonne dose de rire :bigrin: C'est énorme à quel point toutes les équipes concurrentes explosent de rire à chacun de ses accidents ou le victimisent en lançant des paris sur lui (pour un type ayant proposé ses services à Ferrari, Mercedes et McLaren entre autre en se croyant digne de ces marques, c'est gênant) :bigrin:
Sinon, le passage où Ocon parle des sacrifices de son père pour l'amener à ce sport malgré sa condition très modeste m'a touché car je sais combien le manque de soutien des grandes marques françaises a pu jusqu'à très récemment briser de nombreux rêves dans l'œuf uniquement sous le poids économique que représente ne serait-ce que la formation de pilote pro. Dommage que cette réalité se soit au final érigée devant lui avec Stroll qui reprend son baquet bien injustement…
Pour la guerre Red Bull et Renault, on perçoit parfaitement le degré de tension qu'il y a entre les entités et principalement entre Horner et Abiteboul où les piques volent à tout va.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Réponse rapide

   
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré