Auto - Moto

Ouvrez la porte et entrez dans le bar de la communauté !
Strelets410
Messages : 5
Enregistré le : 23 févr. 2019, 11:52

Re: Auto - Moto

Message par Strelets410 » 28 févr. 2019, 17:46

En parlant de lecture à propos du monde de la voiture, j'étais justement tombé ce matin (sans me faire mal) sur un article disant que les voitures autonomes allaient révolutionner le monde de l'immobilier : https://tranio.com/articles/how-self-dr ... rket_5386/

Alors vous allez dire, c'est mignon mais l'immobilier américain on s'en tape, mais ça veut surtout dire que les autorités financières se préparent à ce que les voitures autonomes deviennent la norme, selon l'article, entre 2023 et 2040! Alors certes c'est encore flou, mais si les marchés sont pour, alors c'est plus ou moins certain que ça va arriver...Et quand je vois que mon GPS ne connaît pas une route sur 4 à la campagne, ça me fait peur :hehe:

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 01 mars 2019, 22:24

Aujourd'hui s'achevaient les traditionnels essais de pré-saison à Barcelone, de quoi nous offrir quelques indications supplémentaires sur l'état des forces en présence avant de passer aux choses sérieuses dans 2 semaines à Melbourne.

Comme toujours en cette période, les résultats sont à prendre avec des pincettes tant certaines écuries cachent leur jeu avec de nombreuses inconnues (quantité d'essence embarquée, mode moteur utilisé, température de la piste modifiant la performance de 2 gommes équivalentes, etc...), et d'autres s'attardant plus sur d'autres programmes comme une meilleure compréhension de la circulation du flux aéro sur le châssis dans la réalité pour mettre en place les occurrences/différences constatées en soufflerie et sur logiciel CFD ou une meilleures maîtrise de la fiabilité de la monoplace.

Toutefois, différents enseignements ressortent:

- à peu près toutes les écuries ont rencontré des problèmes de fiabilité et une fois n'est pas coutume, les 3 top teams n'ont pas été épargnées dans ce domaine. Toutefois, ce n'était pas situé au niveau du moteur mais plus au niveau des circuits hydrauliques (à force de réduire aussi drastiquement les pontons et le capot moteur pour limiter la traînée aéro du châssis, il y a un prix à payer dans un premier temps), des circuits électriques ou du fait de casses mécaniques résultant souvent d'erreurs plus ou moins grandes des pilotes;

- contrairement aux prévisions techniques laissant penser que le règlement 2019 allait causer un déficit de vitesse de l'ordre de 1,5 sec au tour par rapport aux monoplaces 2018 en raison de ces nouveaux ailerons avant et arrière, on peut déjà affirmer qu'il n'en est rien tant les ingénieurs ont parfaitement su contourner tous les écueils qui se dressaient devant eux. Bien que diverses changements sur cette piste de Barcelone étaient à répertorier par rapport à l'an dernier la rendant dès lors plus rapide (tarmac neuf, modification de 2 chicanes désormais plus rapides et températures bien plus clémentes), les monoplaces 2019 sont à minima aussi rapides que les 2018;

- néanmoins, grâce aux effets de ce changement mineur de règlement, les écarts se sont considérablement resserrés entre toutes les écuries.

Pour ce qui est de la hiérarchie qui semble se dessiner, en prenant en compte principalement le comportement des monoplaces et la musicalité des moteurs pour mieux cerner leurs forces/faiblesses, puis dans une moindre mesure les chronos qui sont assez anecdotiques en l'état, je pense qu'elle se dessine de la manière suivante:

1- Ferrari: sur le plan aéro, elle a des appuis harmonieux sur toute la monoplace, l'ensemble du package est fluide, le choix de cet aileron à faible appuis dynamisant mieux le flux aéro vers l'arrière de la monoplace apparaît être la philosophie gagnante et leur moteur est optimal à tout niveau (puissance, temps de réponse à la réaccélération, couplage et souplesse). Ce n'est pas forcément le meilleur châssis, pas forcément le meilleur moteur mais l'ensemble du package travaille en parfaite symbiose au point de rendre cette monoplace comme la référence actuelle du plateau à mon sens. Seules ombres au tableau: la fiabilité laisse légèrement à désirer, Vettel a déjà montré quelques petites erreurs de pilotages pendant que Leclerc pousse très fort.

2/3- Red Bull/Mercedes: je ne saurais les départager les deux écuries germaniques.
Du côté autrichien, le châssis montre une magnifique tenue de route en collant véritablement à la piste et affichant une flexibilité hors pair dans toutes les portions pour obtenir les meilleurs angles d'attaque; le tout avec un moteur Honda fiable et à mon avis supérieur au moteur Renault (équivalent en puissance et meilleur temps de réponse à la réaccélération mais moins souple) mais encore en retard sur les bloc Ferrari et Mercedes en tout point. L'accident de Gasly qui a détruit la monoplace hier n'a pas permis à Red Bull d'exploiter jusqu'au bout ses nouveautés mais ce package est à surveiller de très près avec un moteur Honda qui s'y intègre avantageusement et une efficacité aéro du châssis faisant référence.
Du côté allemand, leur moteur m'apparaît être redevenu la référence en surpassant de très très peu le bloc italien (au niveau du couplage/temps de réponse) mais le choix de cet aileron à très forts appuis couplé à cette inclinaison neutre laisse naître quelques insatisfactions sur le comportement aéro de la monoplace avec quelques problèmes d'équilibre. Ce fort taux d'appuis limite le déploiement effectif de leur vitesse de pointe et l'ampleur de cet aileron avant limite considérablement l'alimentation en flux de tout l'arrière de la monoplace (d'où les problèmes d'équilibre constatés). Pour remédier à cela, entre la semaine 1 et la semaine 2, Mercedes a apporté 1500 nouvelles pièces sur sa monoplaces avec notamment un nouveau nez destiné à plus alimenter en dessous, via un étranglement créant un effet d'aspiration de l'air, la cape alimentant en flux le fond plat (voir photo) ainsi que diverses encoches stratégiques autour des pontons pour tenter de mieux réénergiser le flux atteignant ensuite le diffuseur arrière. Ainsi, l'écurie allemande semble parfaitement avoir cerné ses défaillances et met déjà tout en œuvre pour y remédier mais il va tout de même être difficile de surmonter cette erreur qu'ils ont réalisée au niveau de la philosophie assez conservatrice de cet aileron avant.
Image

4/5/6/7/8- Alfa-Romeo/Toro Rosso/Renault/Hass/McLaren: un peloton serré.
Alfa me semble au-dessus dans ce peloton avec un équilibre et une stabilité incroyable au niveau du comportement aéro du châssis (prouvant combien cette philosophie plus radicale pour l'aileron avant est dominatrice) et un moteur Ferrari bien exploité. D'ailleurs leur épatante semaine 1 tend à confirmer cette impression mais les problèmes mécaniques rencontrés en semaine 2 en plus de performances moins significatives par la suite laissent planer quelques doutes.
La Toro Rosso a été constante à tout niveau tant dans le comportement aéro que dans l'exploitation du moteur Honda qui progresse indéniablement. Avec Alfa, je pense qu'ils peuvent se révéler être la belle surprise de cette saison. Encore une monoplace qui semble tirer profit de la philosophie la plus agressive dans le dessin de l'aileron avant version 2019, à méditer!
Renault a d'abord montré des signes assez inquiétant tant en performance qu'en mise au point (le DRS qui dysfonctionnait pendant 48H par exemple) avant de progressivement corriger le tir. Néanmoins, le moteur ne progresse pas assez vite par rapport à la concurrence à mon sens et il y a encore du pain sur la planche pour optimiser l'exploitation de ce package qui ne montre pas de défaillance rédhibitoire dans l'absolu.
Hass bénéficie largement de la performance du pur sang Ferrari sous le capot et d'une bonne connaissance d'un châssis très conservateur, par rapport à celui utilisé en 2018, agrémenté de peu de prises de risques au niveau des évolutions règlementaires. Ainsi, cet aileron avant très banal n'apporte vraiment aucun gain tant en terme d'appuis que de fluidité aérodynamique, ce qui amène ce package à se montrer moins à son avantage que le 2018.
McLaren a effectué des progrès constants durant ces essais hivernaux. Alors qu'ils apparaissaient comme un parfait candidat pour l'avant dernière place en première semaine, la semaine 2 et particulièrement les 2 dernières journées laissent transparaître une assez étonnante montée en régime tant au niveau de l'équilibre de la monoplace que des performances alignées en simulations de GP. A voir s'ils n'ont pas tenté de rassurer les sponsors en utilisant une cartographie moteur plus agressive pendant que les autres cachent assurément leur jeu mais si ce n'est pas le cas, ils pourraient enfin entrer dans une spirale plus positive que ces dernières saisons.

9- Racing Point Force India (ou Stroll Racing si vous préférez :bigrin: ): d'après l'écurie, ils n'ont pas pu intégrer leurs évolutions durant ces essais mais tout serait déjà prêt pour l'Australie. Espérons pour eux car, bien que l'écart avec les 5 écuries du dessus ne soit vraiment pas insurmontable tant tout est serré, ils accusent assurément du retard à tout niveau. Déjà qu'à moins que Stroll Jr ait fait un voyage à Lourdes lui permettant de devenir soudainement un pilote de talent, les chances de points de cette écurie reposeront quasi uniquement sur Perez, il n'est vraiment pas de bonne augure de prendre autant de retard sur le développement et aborder le premier GP avec aussi peu de data permettant une meilleure compréhension du package une fois pourvu de toutes ses évolutions. Après, cette écurie a un avantage indéniable sur la concurrence pour pouvoir développer avec efficience sa monoplace en cours de saison: l'argent de Stroll Sr.

10- Williams: par rapport à l'an dernier, la monoplace semble plus compétitive et les pilotes bien meilleurs (d'ailleurs, on peut même sans doute faire le lien entre ces deux constats) mais la concurrence continue de s'échapper avec un rythme de développement effréné qu'ils auront sans doute du mal à suivre tant sportivement que financièrement. Le fait de commencer ces essais libres avec 48H de retard faute d'être prêt dans les temps en dit déjà long sur la crise qu'ils doivent surmonter. Les mauvais choix de Claire Williams l'an dernier mettent en péril l'avenir de cette mythique écurie qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle fut. Comme quoi ce sport ne va pas vite qu'en piste et le moindre mauvais choix peut être lourd de conséquences…

Maintenant, il ne faut pas perdre de vue que sur la base des données concrètes récoltées durant ces 2 semaines d'essais, toutes les écuries vont travailler d'arrache-pied pour parfaire leur package, ce sans oublier que ce ne sera que lors du premier GP que toutes les écuries dévoileront enfin leur réel niveau de performance.

De votre côté, quelle hiérarchie voyez-vous se dessiner?
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 03 mars 2019, 12:56

Je profite de mon temps libre pendant la grasse matinée de ma femme et mon fils pour présenter les monoplaces restantes:

Toro Rosso STR 14:

Image

Pour faire bref, le concept général de ce package est assez semblable à celui de l'écurie mère Red Bull à 2 exceptions majeures près. Cela s'explique par le fait qu'en raison de la signature de James Key qui rejoindra McLaren l'an prochain, l'entité Red Bull a opté pour une nouvelle stratégie renforçant la synergie entre les 2 écuries pour à la fois réaliser des économies d'échelles d'une part et faire profiter à l'écurie principale de l'expérience acquise par la petite structure filiale dans l'intégration/exploitation du moteur Honda qui propulsait la ST 13.
Ainsi, au niveau des similitudes, la plus flagrante est cette adoption du resserrement extrême des pontons et de l'affinement du capot moteur permettant ainsi de réduire la traînée aéro à un niveau proche de 0 sur le train arrière et ainsi gagner en fluidité aéro.

Au niveau des différences, la plus notables est la philosophie de cet aileron avant qui s'inscrit dans la lignée la plus agressive en limitant au maximum les appuis pour gagner en fluidité autant vers le fond plat que le train arrière. Sachant que le règlement 2019 a apporter une grande incertitude quant à savoir quelle philosophie déployer dans le design de l'aileron avant pour compenser les pertes d'appuis et la plus grande complexité de guider au mieux les flux aéro en contrôlant de manière optimale le vortex, la stratégie de l'entité autrichienne consistant a développer 2 approches différentes sur ses 2 écuries est on ne peut plus subtile à mon sens car elle permettra en cours de saison à permettre à la RB 15 de pouvoir se doter de l'aileron qui aura le plus fait ses preuves tout en connaissant parfaitement quelles incidences cela aura sur le comportement du reste du châssis puisque la STR 14 est assez similaire sur les autres zones.
L'autre différence apparaît au niveau de la prise d'air surplombant le cockpit qui est plus large. A mon sens, cela marque sans doute une légère différence au niveau de l'ergonomie des circuits de refroidissement adoptés au niveau du moteur Honda équipant la Toro Rosso. A ce niveau, c'est sans doute afin de mettre moins le moteur Honda à l'épreuve en terme de fiabilité sachant que les meilleures ressources du motoriste japonais reviendront bien évidemment à Red Bull.

Cette monoplace s'inscrivant dans la stratégie globale de Red Bull est selon moi une belle réussite et on peut saluer la subtilité permettant à ce package d'avoir des atouts qui lui sont propres et qui pourraient parfaitement servir de base de développement à la RB 15. Pas étonnant que le moteur Honda progresse à pas de géant au contact d'une entreprise aussi structurée et ingénieuse que Red Bull, ceci ne faisant que contraster avec la terrible instabilité dont ils avaient été victime lors de leur mariage loupé avec McLaren.

McLaren MCL 34:

Image

Elle est assurément plus intéressante que l'an dernier avec ces entrées d'air étranglées sur les pontons afin d'imiter le modèle Ferrari, rien qu'à ce niveau, le gain en équilibre et en flus aéro est assuré.
Au niveau de l'aileron avant, bien qu'il épouse la philosophie que je qualifie de conservatrice, il a pour intérêt de créer une sorte de vague surélevant le dessous au niveau des parties latérales de ce dernier, ceci ayant pour subtilité de guider l'air se détourner de le l'axe de rotation des roues par le dessous. Ainsi, cet aileron peut à la fois générer des appuis important nécessaire à la stabilité du train avant tout en ne négligeant pas nécessairement l'alimentation en flux du fond plat. Je ne pense pas qu'il s'agisse du meilleur aileron du plateau mais il n'est cependant pas dépourvu d'intérêt et peut bien fonctionner.
Pour le reste, l'intégration d'un moteur Renault client avec une architecture standard les pénalise totalement car son encombrement les oblige à compenser avec des pontons assez proéminents et un capot moteur manquant de finesse, ce qui se paye directement au niveau du frottement de l'air avec le châssis et impacte négativement la fluidité aéro de la monoplace par le phénomène de traînée. Malheureusement, ce fait pénalisant n'est pas de leur fait et ça ne fait que confirmer combien cette F1 moderne ne laisse place qu'aux écuries d'usine ou assimilées (i.e comme Red Bull avec son partenariat exclusif et très rapproché avec Honda).

Stroll Racing :ph34r: RP 19:

Image

Malheureusement, Force India qui nous avait habitué a beaucoup d'ingéniosité ces dernières années leur permettant de sans cesse bousculer la hiérarchie en piste malgré leurs faibles moyens financiers se montre cette fois-ci assez décevante avec pourtant des liquidités assez illimitées :pascontent:
Elle est très conservatrice par rapport à l'an dernier et a adopté un aileron avant très banal ne respectant qu'à la lettre le nouveau règlement. Dans l'attente des innovations annoncées, cette écurie semble pour le moment souffrir du syndrome Hass mais en partant de moins haut compte-tenu des bases de la monoplaces de l'an derniers qui marquaient déjà le pas.
Ici aussi, on peut remarquer que les pontons sont assez imposants même si c'est à moins forte raison que sur la McLaren, ce qui se justifie là aussi par l'aspect pénalisant de posséder un moteur client Mercedes dont l'architecture est standardisée.

Williams FW 42:

Image

Malheureusement, le manque de moyens commence à se faire ressentir avec cette monoplace assez conventionnelle n'atnt qu'un développement de de sa devancière (qui valait assurément mieux que ce que laissait penser les résultats alignés par les incompétents Stroll et Sirotkin).
L'aileron avant est sans génie, il va générer beaucoup d'appuis et limiter la circulation du flux vers les zones postérieures et les pontons sont trop imposant là encore en raison d'un moteur client Mercedes ne permettant aucun affinement sur cette zone pour limiter la traînée aéro.
Son seul atout se trouve dans les radiateurs étranglés à la manière de Ferrari pour gagner en équilibre mais la FW 41 avait déjà adopté cette évolution donc on peut le dire, il n'y a pas grand chose de nouveau à analyser de cette monoplace.
Leur seul espoir peut résider dans le fait d'avoir de vrais pilotes cette année entre Russell qui est un jeune débordant de talent mais qui devra faire face à la pression d'une première saison en F1 au sein d'une écurie en crise, et Kubica qu'on ne présente plus mais qui devra surmonter le handicap que lui cause sa quasi immobilité du bras droit.

Tant bien que mal, j'aurai tout de même réussi à finir de faire le tour des présentations de ces monoplaces cru 2019 même si ce fut un peu bâclé, toutes mes excuses.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Dieano
Messages : 2144
Enregistré le : 24 juin 2017, 16:45
Localisation : Charleroi

Re: Auto - Moto

Message par Dieano » 03 mars 2019, 13:44

Merci pour cette analyse, j'ai l'impression que l'on se dirige vers un resserrement des écarts entre les top Teams mais que le fossé avec les mineures sera de plus en plus grand.
C'est peut-être la saison pour faire tomber Mercedes, j'ai hâte que ça démarre.
"Il mio Pallone d'oro è rubare più palloni possibili. "
-Rino Gattuso -

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 05 mars 2019, 15:29

Totalement d'accord avec toi Dieano, même si elle a beaucoup caché son jeu durant ces essais, jamais la Mercedes n'avait laissé entrevoir de tels difficultés dans l'exploitation aéro de son package lors des saisons passées et elle semble plus prenable que jamais.
Après, il faut se méfier néanmoins de l'incroyable capacité de résilience de cette écurie allemande qui n'est jamais aussi forte dans le développement que lorsqu'elle se sent menacée. Même si le package possède encore pas mal de défauts, le comportement de la monoplace en semaine 2 était très nettement supérieur à celui entrevu en semaine 1 et cela a résulté d'une remise en question immédiate de toute l'équipe qui a alors travaillée jours et nuits pour analyser froidement toutes les défaillances et construire 1500 nouvelles pièces œuvrant à cette amélioration concrète.
Ferrari part avec un avantage mais l'équipe devra travailler d'arrache-pied niveau développement pour le maintenir tout au long de la saison et pas seulement sur le premier tiers ou première moitié de championnat.

Au passage, voici 2 courtes vidéos très intéressantes:

- le tour de Vettel en caméra embarquée lorsqu'il a signé le meilleur chrono absolu de ces essais de pré-saison, cela permet de voir la qualité du comportement aéro de la Ferrari et la souplesse de son moteur dans les rapports: https://youtu.be/dP_8vldMB-8

- un tour de Raikkonen en caméra embarqué avec gros plan sur le volant, ce qui permet de mieux appréhender le travail d'ingénierie qu'un pilote doit accomplir, tout en pilotant, avec ces volants qui sont des bijoux de technologie servant de base informatique contrôlant tous les éléments de la monoplace (régime moteur, différentiel de rotation entre les roues pour contrôler un virage, embrayage, passage de rapports, contrôle de charge des batteries électriques, adaptation de la richesse du carburant déployé, commande radio, etc...): https://youtu.be/Gb_W2xWPrDQ
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 3021
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 05 mars 2019, 15:33

spaghetriz a écrit :
05 mars 2019, 15:29
Totalement d'accord avec toi Dieano, même si elle a beaucoup caché son jeu durant ces essais, jamais la Mercedes n'avait laissé entrevoir de tels difficultés dans l'exploitation aéro de son package lors des saisons passées et elle semble plus prenable que jamais.
Après, il faut se méfier néanmoins de l'incroyable capacité de résilience de cette écurie allemande qui n'est jamais aussi forte dans le développement que lorsqu'elle se sent menacée. Même si le package possède encore pas mal de défauts, le comportement de la monoplace en semaine 2 était très nettement supérieur à celui entrevu en semaine 1 et cela a résulté d'une remise en question immédiate de toute l'équipe qui a alors travaillée jours et nuits pour analyser froidement toutes les défaillances et construire 1500 nouvelles pièces œuvrant à cette amélioration concrète.
Ferrari part avec un avantage mais l'équipe devra travailler d'arrache-pied niveau développement pour le maintenir tout au long de la saison et pas seulement sur le premier tiers ou première moitié de championnat.

Au passage, voici 2 courtes vidéos très intéressantes:

- le tour de Vettel en caméra embarquée lorsqu'il a signé le meilleur chrono absolu de ces essais de pré-saison, cela permet de voir la qualité du comportement aéro de la Ferrari et la souplesse de son moteur dans les rapports: https://youtu.be/dP_8vldMB-8

- un tour de Raikkonen en caméra embarqué avec gros plan sur le volant, ce qui permet de mieux appréhender le travail d'ingénierie qu'un pilote doit accomplir, tout en pilotant, avec ces volants qui sont des bijoux de technologie servant de base informatique contrôlant tous les éléments de la monoplace (régime moteur, différentiel de rotation entre les roues pour contrôler un virage, embrayage, passage de rapports, contrôle de charge des batteries électriques, adaptation de la richesse du carburant déployé, commande radio, etc...): https://youtu.be/Gb_W2xWPrDQ
A combien se chiffre le prix de ces volants ? Je me doute qu'ils ne sont pas commercialisés, mais je me demandais combien les écuries doivent payer pour produire des bijoux pareils.

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 05 mars 2019, 15:44

Shadow a écrit :
05 mars 2019, 15:33
A combien se chiffre le prix de ces volants ? Je me doute qu'ils ne sont pas commercialisés, mais je me demandais combien les écuries doivent payer pour produire des bijoux pareils.
D'après la source que j'ai chez Renault, on approche des 55 000€ pour le volant.
C'est pour cela que lors des rares fois où un pilote se permet de le jeter par terre ou taper dessus par énervement, il se fait sérieusement sonner les cloches par le team manager :bigrin:
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

En ligne
Avatar du membre
Nef
Messages : 5316
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:51

Re: Auto - Moto

Message par Nef » 08 mars 2019, 15:59

Sur Netflix Formula 1 Pilotes de leur destin ( Drive To Survive )
J'ai pas suivis la saison mais déjà l'épisode 1 était sympa à voir ( sans parler de la qualité d'image :bigrin: )


Et l'épisode 2 avec le passage Grosjean , des barres :hehe:

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 3021
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 08 mars 2019, 17:36

Nef a écrit :
08 mars 2019, 15:59
Sur Netflix Formula 1 Pilotes de leur destin ( Drive To Survive )
J'ai pas suivis la saison mais déjà l'épisode 1 était sympa à voir ( sans parler de la qualité d'image :bigrin: )


Et l'épisode 2 avec le passage Grosjean , des barres :hehe:
Grand merci pour l'info, je vais un peu regarder ce que ça donne !

En ligne
Avatar du membre
Nef
Messages : 5316
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:51

Re: Auto - Moto

Message par Nef » 08 mars 2019, 18:01

Shadow a écrit :
08 mars 2019, 17:36
Grand merci pour l'info, je vais un peu regarder ce que ça donne !
De rien , je ne sais pas ce que ça donnera pour quelqu'un ayant suivis la saison ou celles d'avant mais c'est plutôt sympa pour quelqu'un en retrait de la F1 depuis un moment

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 318
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 10 mars 2019, 13:57

Spag', si tu passes, tu pourrais nous dire qui gagnera la bataille "interne" dans chaque écurie ? Niveau perf bien sur.

Avatar du membre
Shadow
Modérateur
Messages : 3021
Enregistré le : 25 juin 2017, 09:10
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par Shadow » 10 mars 2019, 14:20

Je viens de lire enfin et avec plaisir tes descriptions, un énorme merci !

Perso, c'est l'Alfa de l'équipier de Kimi qui a ma préférence. Je l'ai montée à 200 chevaux et ajouté un bouton "sport", donc je suis prêt. :ph34r:

J'ai jeté un coup d'oeil aux essais, il me semble que les écuries de tête se sont bien rapprochées les une des autres. Il est certes toujours difficile d'analyser parfaitement vu les coups de bluff et différences de programme entre l'une et l'autre écurie, mais la saison peut s'annoncer hyper intéressante.

Et comme toi, je déteste Haas et je souhaite les voir en queue de peloton. Je souhaitais la même chose à Renault et Prost, mais maintenant que Ricciardo y est allé, mon avis a un brin changé. :bigrin:

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 11 mars 2019, 15:59

Shadow a écrit :
10 mars 2019, 14:20
Je viens de lire enfin et avec plaisir tes descriptions, un énorme merci !

Perso, c'est l'Alfa de l'équipier de Kimi qui a ma préférence. Je l'ai montée à 200 chevaux et ajouté un bouton "sport", donc je suis prêt. :ph34r:

J'ai jeté un coup d'oeil aux essais, il me semble que les écuries de tête se sont bien rapprochées les une des autres. Il est certes toujours difficile d'analyser parfaitement vu les coups de bluff et différences de programme entre l'une et l'autre écurie, mais la saison peut s'annoncer hyper intéressante.

Et comme toi, je déteste Haas et je souhaite les voir en queue de peloton. Je souhaitais la même chose à Renault et Prost, mais maintenant que Ricciardo y est allé, mon avis a un brin changé. :bigrin:
J'ai entendu que Vasseur perdait patience avec lui, à ce qu'il paraît, il passe tout son temps à la cantine à manger des "boulettes à la liégeoise" et à une semaine de la reprise il est loin d'être fit… Certaines mauvaises langues disent même qu'il n'arriverait pas à rentrer un demi-cuisseau dans le baquet de son Alfa... :ph34r:
A part ça, avec plus de 800 chevaux de déficit dans le moteur, pas de doute, tu as toutes tes chances de clouer le bec de ces arrogants d'Hamilton, Vettel et Verstappen :bigrin:

Je pense même qu'à tous les étages, la lutte devrait être plus intense et comme tu dis tous les ingrédients sont là pour la rendre plus palpitante que les dernières.
Reste juste à voir si le nouveau règlement 2019 n'aura pas que pour effet d'accroître les dépassements DRS mais aussi de favoriser les dépassements résultants plus de la qualité du pilotage dans les virages ou sur les points de freinage. Ce n'est pas à Melbourne qu'on aura une réponse probante vu la configuration très étroite de cette piste mais on pourra faire un bilan d'ici la première trêve à Barcelone.
En tout cas, ce nouveau règlement a au moins pour mérite de redistribuer les cartes.
TheKiing a écrit :
10 mars 2019, 13:57
Spag', si tu passes, tu pourrais nous dire qui gagnera la bataille "interne" dans chaque écurie ? Niveau perf bien sur.
Mercedes: Hamilton devrait prendre à nouveau le dessus sans peine sur un Bottas plus démoralisé que jamais. Pire encore pour le finlandais, la présence d'Ocon en 3ème pilote est une bien mauvaise nouvelle car le français est particulièrement fourbe et habile politiquement.

Ferrari: Leclerc a montré durant ces essais qu'il est déjà capable de rivaliser avec Vettel. En cas de nouvelles bourdes de la part de Vettel dans la course au titre, Ferrari pourrait bien se mettre à lui lâcher la bride et dès lors, le monégasque a tous les atouts pour être à Vettel ce que Hamilton fut pour Alonso chez McLaren.

Red Bull: Verstappen a pris une nouvelle dimension maintenant qu'il est débarrassé de l'ombre que lui faisait Ricciardo. Il est plus mature et fin prêt à prendre le leadership pour jouer le titre mondial, on a pu le voir dès ces essais. En comparaison, Gasly fait déjà pâle figure avec à la clé quelques erreurs de pilotage et du surpilotage durant ces essais.

Alfa-Romeo: Raikkonen est un grand champion qui performe toujours dès lors qu'il se sent épanoui dans une équipe et c'est le cas. Il est dans une ambiance familiale, tout le développement est axé autour de ses directives et son équipier a encore beaucoup à apprendre. Giovinazzi a prouvé dans les catégories inférieures qu'il avait de grandes capacités d'apprentissage pour finir par hausser son niveau mais ce sera sans doute insuffisant cette saison.

Toro Rosso: Kvyat semble bien mieux mentalement depuis son exil et vu son talent, il a tout en main pour dominer Albon qui n'a été qu'un choix par défaut (Ticktum était l'heureux élu si la FIA avait accepté la requête dérogatoire pour lui permettre de piloter en F1 malgré qu'il n'ait pas encore accumulé la totalité des points requis en catégories inférieures).

Renault: Etonnement, je pense que Ricciardo aura plus de mal qu'on ne le pense pour dominer Hulkenberg qui semble totalement revigoré depuis les essais. Ricciardo doit encore s'habituer à ce nouvel environnement Renault qui fait par moment preuve d'amateurisme et dans ces circonstances, Hulkenberg est en train d'élever son niveau pour redorer son blason en se mesurant à une véritable star de ce sport. Je pense que l'australien aura le dessus mais ça risque d'être serré.

Ass: je ne saurais faire une analyse rationnelle concernant ces 2 pilotes qui n'ont rien à faire en F1 à mon sens :bigrin: Magnussen tire souvent son épingle du jeu par rapport à Grosjean par une plus grande agressivité en piste et moins d'erreurs mais le français est intrinsèquement plus rapide lorsqu'il a un éclair toutes les 7 lunes :bigrin: Franchement, à part si tu me demandes de sortir la boule de cristal, je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre avec eux hormis encore de belles polémiques en perspective.

McLaren: Norris est à mon sens plus rapide que Sainz mais sachant que c'est sa première saison et qu'il a souvent fait preuve d'un manque de constance dans les catégories inférieures, je pense que Sainz prendra le dessus par une meilleure régularité. Néanmoins, si le jeune anglais passe un cap mentalement, il a tout pour surprendre son coéquipier. Un duel qui peut vraiment être intéressant.

RP Force India: Perez et Stroll sont en concurrence, ai-je besoin d'en dire plus pour imaginer la suite? :bigrin:

Williams: malheureusement, Kubica reconnaît lui-même qu'il est à 20% de son meilleur niveau entre son handicap du bras et son manque de feeling avec la voiture. Je ne doute pas qu'il retrouvera peu à peu ses sensations au fil de la compétition mais face à lui, Russell est un jeune très talentueux et très intelligent tant dans son approche hors piste que dans son pilotage. Même s'il est difficile pour un jeune de démarrer en F1 dans une écurie en crise en queue de peloton, je pense qu'il saura tirer son épingle du jeu et prendre le dessus sur le polonais qui mérite malgré tout toute notre admiration pour être revenu après avoir défié la fatalité.

Ce n'est pas une science exacte mais j'ai essayé d'être le plus objectif possible en me basant sur le passif de chacun, leur comportement durant les essais et leurs perf.
Es-tu d'accord avec moi ou penses-tu que d'autres hiérarchies vont se dessiner sur certaines équipes?
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 318
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 11 mars 2019, 22:53

Je me posais srt la question pr Ricciardo-Hulkenberg, tu m'as pas bcp aidé la dessus :bigrin:

+ Info importante : Le pilote qui fera le meilleur tour en course (parmi les 10 premiers) gagnera un point au championnat;

En ligne
Avatar du membre
Nef
Messages : 5316
Enregistré le : 24 juin 2017, 14:51

Re: Auto - Moto

Message par Nef » 11 mars 2019, 22:55

Shadow a écrit :
10 mars 2019, 14:20

Et comme toi, je déteste Haas et je souhaite les voir en queue de peloton. Je souhaitais la même chose à Renault et Prost, mais maintenant que Ricciardo y est allé, mon avis a un brin changé. :bigrin:
J'ai avancé sur la rétro Netflix de la saison et je suis d'accord, Haas serait bien en queue de peloton . :bigrin:

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 14 mars 2019, 14:09

Tiens je découvre tout juste ce topic!

Ce soir, premiers essais libres pour le GP d'Australie (22h30 à Toronto, je crois 3h30 du mat en France). J'attends la reprise avec impatience:
1. Je suis curieux de voir ce que les Red Bull vont donner en mode low fuel - sont-elles vraiment au niveau de Mercedes? Max avec une bonne voiture, je le vois bien finir champion. Leur chassis parrait top une fois de plus! Reste à voir ce que vaut Honda cette année
2. La Ferrari a paru vraiment forte à Barcelone. Vettel vs. Leclerc? Je suis fan de Vettel de longue date, mais j'avoue que Leclerc m'a surpris l'an dernier. Si ca se trouve, il est meilleur que l'Allemand.
3. Ou en est Racing Point? Je suis allé à la présentation à Toronto, mais c'était pas le package dernier cri. En théorie ils ont une équipe talentueuse. J'espère qu'ils finiront devant les Haas :) petite rivalité Nord-Américaine Canada - US :)

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 14 mars 2019, 16:20

Un choc vient de frapper le paddock de la F1 en ce jeudi matin avec le décès de Charlie Whiting à Melbourne au moment même il organisait tous les préparatifs pour ce GP d'ouverture de la saison 2019. Alors qu'il n'avait que 66 ans, il a subitement succombé à une embolie pulmonaire.

Même si de par son rôle de Directeur de course qu'il occupait depuis 1997, certaines de ses décisions prêtaient à controverse, c'est le revers lorsqu'on tient pour rôle de garantir la sécurité des courses en devant statuer et sévir de manière proportionnée à chaque infraction règlementaire alors qu'il y a de fortes pressions politiques et médiatiques qui pèsent, il s'agissait tout de même d'un grand Monsieur de la F1 et surtout d'un grand passionné qui aura officié à différents niveaux au sein de cette discipline 4 décennies durant.

Il a débuté à l'ère des gladiateurs de la piste en 1977 en officiant en tant que mécanicien de l'éphémère écurie Hesketh Racing qui fut célèbre avec le passage de Hunt auparavant, avant de prendre ses quartiers en tant que chef mécanicien au sein la mythique écurie Brabham jusqu'en 1988, alors propriété du fantasque Bernie Ecclestone, où il participa activement aux titres mondiaux obtenu en 1981 et 1983 de Nelson Piquet. Ensuite, avec le rachat de la F1 par Ecclestone duquel il était proche, il est passé délégué technique à la FIA en accompagnant activement sur ce sport sur la voie de la professionnalisation qu'il empruntait dès lors que ce soit au niveau de la sécurité, des normes techniques, des règlements, des relations médiatiques, de la médiation avec les pilotes, etc...

RIP!
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
spaghetriz
Messages : 1617
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:35
Localisation : Paris

Re: Auto - Moto

Message par spaghetriz » 14 mars 2019, 16:50

Shadow a écrit :
05 mars 2019, 15:33
A combien se chiffre le prix de ces volants ? Je me doute qu'ils ne sont pas commercialisés, mais je me demandais combien les écuries doivent payer pour produire des bijoux pareils.
En parlant de ces volants, voici un article qui devrait grandement t'intéresser puisqu'il passe au crible celui de la Mercedes W10:
https://fr.motorsport.com/f1/news/techn ... 0/4351414/
TheKiing a écrit :
11 mars 2019, 22:53
Je me posais srt la question pr Ricciardo-Hulkenberg, tu m'as pas bcp aidé la dessus :bigrin:

+ Info importante : Le pilote qui fera le meilleur tour en course (parmi les 10 premiers) gagnera un point au championnat;
Puisque ma réponse ne t'avais pas satisfait sur la bataille Ricciardo- Hulkenberg :bigrin: vu qu'il m'apparaît impossible à ce jour de savoir qui prendra l'avantage tant ce sera serré, je t'informe alors que Perez vient quant à lui d'annoncer de manière assez catégorique qu'il voyait ce combat tourner à l'avantage d'Hulkenberg.
Après, n'est-ce pas plus un vœu qu'un pronostique de la part du mexicain qui pourrait alors mieux se glorifier d'avoir vaincu Hulkenberg lors de leur collaboration chez Force India?
Nef a écrit :
11 mars 2019, 22:55
J'ai avancé sur la rétro Netflix de la saison et je suis d'accord, Haas serait bien en queue de peloton . :bigrin:
Je n'ai pas vu la série mais d'après les retours que j'en ai eus, Ass marque beaucoup les esprits, à défaut de le faire en piste, au niveau des commentaires de son Team Manager Gunther Steiner :bigrin:
Pourrais-tu nous offrir quelques anecdotes croustillantes sur les passages concernant cette écurie stp?

Vu le succès de ce programme promotionnel, il y aura une saison 2 faisant le résumé de la saison 2019 avec sans doute cette fois-ci la participation de Ferrari et Mercedes (du moins, Ross Brawn œuvre en coulisse pour les obliger à y participer).
Grandayzer a écrit :
14 mars 2019, 14:09
Tiens je découvre tout juste ce topic!

Ce soir, premiers essais libres pour le GP d'Australie (22h30 à Toronto, je crois 3h30 du mat en France). J'attends la reprise avec impatience:
1. Je suis curieux de voir ce que les Red Bull vont donner en mode low fuel - sont-elles vraiment au niveau de Mercedes? Max avec une bonne voiture, je le vois bien finir champion. Leur chassis parrait top une fois de plus! Reste à voir ce que vaut Honda cette année
2. La Ferrari a paru vraiment forte à Barcelone. Vettel vs. Leclerc? Je suis fan de Vettel de longue date, mais j'avoue que Leclerc m'a surpris l'an dernier. Si ca se trouve, il est meilleur que l'Allemand.
3. Ou en est Racing Point? Je suis allé à la présentation à Toronto, mais c'était pas le package dernier cri. En théorie ils ont une équipe talentueuse. J'espère qu'ils finiront devant les Haas :) petite rivalité Nord-Américaine Canada - US :)
Malheureusement, je pense que le rapport de force tournera à l'avantage de Ass car Ferrari fourni un moteur proche de sa configuration d'usine alors que RPFI ne bénéficie que du logiciel client sur le moteur Mercedes (ce qui ne permet pas d'en extraire toute la performance), ce sans compter que l'entité allemande ne fait pas bénéficier à ses écuries clientes de la dernière architecture de leur moteur qui offre moins d'encombrement pour réaliser des gains aéro sur le chassis et une moins bonne optimisation des gaz d'échappement pour favoriser la récupération d'énergie au niveau des batteries électriques.
De plus, certes Ass possède un bien mauvais duo de pilotes mais RPFI est guère mieux lotie avec Stroll Jr qui ne doit sa présence qu'à la fortune de son papa.
Au niveau du châssis, ils ont pris du retard en ne pouvant pas tester leurs derniers développements lors des essais de présaison, ce qui est un véritable handicap pour jauger réellement de sa valeur même en interne. Après, ils ont gardé les mêmes ingénieurs que lorsque l'écurie officiait sous l'entité Force India et il est vrai qu'en terme de développement en cours de saison, ils ont toujours su faire leurs preuves avec très peu de moyens; alors maintenant que les finances sont abondantes, il y a de quoi avoir des espoirs à ce niveau.
Que d'hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller_ Nietzsche

Avatar du membre
Grandayzer
Messages : 599
Enregistré le : 25 juil. 2017, 22:35
Localisation : Toronto

Re: Auto - Moto

Message par Grandayzer » 15 mars 2019, 03:48

Après FP1, il semble que Ferrari, Mercedes et Red Bull soient dans les clous. Je soupconne Ferrari de ne pas entièrement montrer leurs mains. Ils ont l'air confiant et ne parraissent pas forcer. A voir ce qu'on verra au cours des prochains practice.
Au ralenti, il semblerait que Mercedes subisse un peu plus le circuit que les 2 autres. Est-ce que ca leur posera des problèmes en terme de gestion des pneus pendant les grand prix?

Le peloton a l'air très compact, on aurra des beaux duels entre les seconds couteaux a priori.
Williams par contre ont l'air d'etre bien dans le vent. La saison s'annonce bien difficile pour eux.

Avatar du membre
TheKiing
Messages : 318
Enregistré le : 24 juin 2017, 17:33
Localisation : Liège

Re: Auto - Moto

Message par TheKiing » 16 mars 2019, 11:18

Indécent la mine qu'a mis Mercedes à Ferrari...

Réponse rapide

   
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré